Sommet de l’intégration : faire connaître les services aux immigrants francophones

En cette semaine de l’immigration francophone, des représentants de nombreux organismes pour l’accueil des immigrants francophones en Alberta ont discuté devant leurs homologues anglophones des défis auxquels font face leurs clients.

La collaboration avec les organismes anglophones a été présenté comme un élément important pour informer les immigrants des services offerts dans la communauté francophone. « On sait qu’on est train de semer et on attend la récolte », dit Hervé Steclebout, directeur général à la Cité des Rocheuses, qui acceuille depuis l’été un nouveau centre d’accueil francophone.

Selon Hervé Steclebout, le plus grand défi reste de faire connaître les services aux nouveaux arrivants. « Il faut absolument que les clients sachent où sont les points de service, en français particulièrement, pour les francophones et les francophiles », affirme-t-il.

On est conscient que ça prendra du temps, mais on est très motivé et on avance.

Hervé Steclebout, directeur général à la Cité des Rocheuses

Il ajoute qu’une intégration à l’aéroport permettrait d’offrir un accès à des services dès l’arrivée de l’immigrant francophone

Profiter des expertises

La directrice de l’Accueil Francophone et du dossier d’immigration à la Société Franco-Manitobain croit également que les francophones peuvent en apprendre de leurs collègues anglophones. « Les partenaires anglophones ont développé énormément d’expertise au fil des ans, explique Binto Sacko. Le dossier de l’immigration francophone [n’en est] pas un qui date de très longtemps. »

Le simple fait de rencontrer des gens et de pouvoir réseauter ici est vraiment un avantage très important.

Bintou Sacko, directrice de l’Accueil Francophone et du dossier d’immigration à la Société Franco-Manitobaine

Elle croit de plus que le partage de succès et défis entre les provinces aidera les organismes à atteindre leurs objectifs. Par exemple, différents organismes au Manitoba ont formé un réseau afin de mieux servir leurs clients.

« Cette responsabilité que nous avons prise dans le dossier fait que ça donne un beau modèle de collaboration au Manitoba, affirme-t-elle. Je pense que toutes les provinces ont besoin d’entendre ce que nous avons de mieux chez nous. »

Le Sommet de l’intégration de l’Alberta, organisé par l’Association des organismes albertains aux services d’immigrants, a pour but de rassembler les fournisseurs de services aux immigrants et réfugiés afin de discuter du processus d’établissement et d’intégration en Alberta.

Sources :  ici.radio-canada.ca

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close