Côte d’Ivoire : sensibilisation sur l’immigration clandestine à travers le cinéma

Abidjan (Côte d’Ivoire) – La sensibilisation sur l’immigration clandestine qui sévit au sein de la jeunesse ivoirienne sera l’axe central d’un festival de films sur les droits humains qui s’ouvre, lundi, à Abidjan, a appris APA auprès des organisateurs.

Selon le journaliste Yacouba Sangaré, Coordonnateur de la 9ème édition du festival de films sur les Droits humains dénommé « Ciné Droit Libre », l’événement qui « se tient du 13 au 18 novembre prochain sera meublé par des projections- débats (une dizaine de films), la formation sur les dangers de la migration clandestine, une journée spéciale des défenseurs de Droits de l’Homme et un espace enfants ».

« Le thème de cette édition est +Loin de chez moi+ afin de susciter la réflexion autour du triptyque : migrations-immigrations-refugiés », a précisé le Coordonnateur au cours d’une conférence de presse vendredi, tout en ajoutant que les questions liées à la gouvernance, la démocratie, l’excision et le phénomène des enfants en conflits avec la loi plus connus sur le pseudonyme de « microbes » seront également évoquées.

« Beaucoup de jeunes font ce voyage sans savoir ce qui se passe », a regretté Yacouba Sangaré. En plus des films qui seront suivis de débats, des capsules avec des stars ivoiriennes de différents domaines seront diffusés en salle comme en plein air, dans des quartiers populaires comme Abobo et Yopougon.

La finale d’un concours d’art oratoire opposera 8 candidats qui presteront samedi, sur le thème de Ciné Droit Libre 9 en prélude à l’ouverture.

Initié en 2005 au Burkina Faso, « Ciné droit libre » est organisé en Côte d’Ivoire depuis 2008 par l’association Ciné connexion, une organisation dont la vocation est de faire la promotion des droits humains et la liberté d’expression à travers le cinéma.

 

Sources : news.abidjan.net

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close