Italie : Samba Sow sauvé de justesse d’une expulsion

Samba Diouma Sow, capitaine de l’équipe de football de via Corelli, fait partie des 40 demandeurs d’asile qui ont trouvé un emploi dans un fast-food. Ce, grâce à un projet européen. Avec la CISL, il a fait appel du rejet de sa demande d’asile et a obtenu gain de cause.

Education et formation

Maintenant, il est définitivement intégré dans la société italienne. En suivant des cours d’italien, d’éducation civique et de formation (boulangerie-pâtisserie, électricité et mécanique). In fine, il a trouvé un emploi avec un contrat de trois ans, rapporte milano.repubblica.it, visité vendredi par sengo.

Plaidoirie gagnante

Son avocate, Silvia Balestro, a estimé que Samba vivait au Sénégal dans des conditions difficiles et un état de pauvreté qui le privait des droits les plus fondamentaux. Et, elle a estimé qui’il pourrait subir des répercussions psychophysiques néfastes, en cas de rejet de sa demande d’asile. Et le juge a infirmé le jugement en première instance du tribunal de Milan d’avril 2018. Qui avait rejeté sa demande.

Labour-INT

Samba Diouma Sow a trouvé un emploi grâce au projet européen Labour-INT, dirigé en Italie par Anolf Cisl Milano et Fisascat Cisl Milano Metropoli. Qui, en collaboration avec d’autres syndicats, la ville de Milan, des organismes commerciaux bilatéraux et des entreprises locales, encourage la formation et l’emploi des migrants nouvellement arrivés.

Par Mangoné KA – Senego.com

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close