20.000 UM DEMANDEURS D’ASILE DANS L’UE EN 2018…

Près de 20.000 mineurs non-accompagnés -UM (unaccompanied minor)- figuraient parmi les demandeurs d’asile dans l’Union européenne (UE) en 2018, selon une estimation d’Eurostat, publiée vendredi.

« En 2018, 19.700 demandeurs d’asile, sollicitant une protection internationale dans les États membres de l’Union européenne, étaient considérés comme étant des mineurs non-accompagnés », relève l’office statistique de l’UE dans un communiqué.

Cela représente une diminution de plus d’un tiers par rapport à 2017 (31.400) et un retour à un niveau inférieur à celui enregistré en 2014 (23.100), date à laquelle une première augmentation avait été enregistrée par rapport à la période 2008-2013, durant laquelle un nombre de demandes relativement constant, d’environ 12.000 par an, avait été enregistré, précise la même source.

Au niveau de l’UE, les mineurs non-accompagnés représentaient 10% de l’ensemble des demandeurs d’asile âgés de moins de 18 ans en 2018.

Plus de la moitié de ces mineurs non-accompagnés – pour la plupart des garçons – provenaient de six pays : l’Afghanistan (16%), l’Érythrée (10%), le Pakistan et la Syrie (7% chacun), la Guinée et l’Irak (6% chacun). Quatre mineurs sur 10 ont introduit leur demande d’asile en Allemagne ou en Italie : 4.085 en Allemagne et 3.885 en Italie. Le Royaume-Uni (2.900) et la Grèce (2.600) figurent aussi parmi les principaux pays de l’UE qui ont accueilli cette catégorie de demandeurs d’asile. La Belgique en a accueilli 810.

La République tchèque, l’Estonie, la Lituanie n’ont pas reçu de demandeurs d’asile des mineurs non-accompagnés.

Sources : http://leseco.ma

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close
Close